Viticulture et vinification

VITICULTURE

A la fin du 19eme siècle plus de la moitié des terres de la commune étaient cultivées en vigne, tout comme celles des communes voisines, dans le cadre du vin de Domme. Bien que le vin rouge soit plus populaire, le vin blanc tenait une place importante. La nature même du sol, confirmée par analyse, est proche de celle du grand Chablis. C’est pour ces raisons que nous avons décidé de replanter le vignoble en cépages blancs.

Les 2 premières parcelles plantées en 2009 l’ont été en Chardonnay.

Une 3ème parcelle a été plantée en Viognier en 2012, suivie par 2 autres parcelles, Sauvignon et Chardonnay.

Les surfaces plantées sont  à ce jour proches de 4 ha et elles seront prochainement portées à 6 ha. 

La répartition sera alors la suivante :

  • Chardonnay, 4 ha 
  • Viognier, 1ha
  • Sauvignon, 1 ha

Depuis la reconversion des prairies en vigne, les sols ont été traités en conformité avec les règles issues de l’agriculture biologique, avec un désherbage mécanique par décavaillonnage et une finition manuelle.

La biodiversité est favorisée par la mise en herbe de l’inter rang, laissant ainsi à la nature le soin de mettre en place ses défenses naturelles qui sont les meilleures protections contre les maladies de la vigne.

La taille de la vigne tient compte de l’objectif qualité que nous nous sommes imposé pour nos vins, à savoir des rendements faibles, ne dépassant pas 40 hl/ha, (soit environ 5000 bouteilles /ha).

 

VINIFICATION

Les raisins sont l’objet d’une vendange manuelle avec un tri sévère et mise en cagettes.

Ces cagettes sont entreposées en chambre froide, à basse température.

Le jus de raisin découlant du pressage du raisin froid est mis en cuve inox pour le débourbage, puis mis en fûts de chêne pour la fermentation alcoolique. Toutes ces opérations à basse température permettent de se protéger contre l’oxydation afin de conserver intacts un maximum d’aromes.

Pour la récolte 2014, la fermentation alcoolique a été suivie d’une fermentation malolactique, avec l’objectif de favoriser l’apparition des arômes les plus complexes.

Le vin est ensuite élevé en barriques bois jusqu’à la mise en bouteilles, environ 8 mois après la vendange.

En période d’élevage, le vin est bâtonné en barrique à l’aide d’une ‘dodine’, afin de mélanger les lies avec le vin pour apporter plus de ‘gras’ et développer les aromes complexes.

Les 2 parcelles actuellement en production, Chante l'Oiseau et Champ de La Tour, ont donné un vin différent en raison de leur différence d'orientation d'où l'existence de cuvées distinctes.

 

Conseils, Experts et associés.

 

1. Eric DUCLAUD, Œnologue D.E., ancien Directeur de la cave du Vin de Domme, Viticulteur, créateur de la Ferme de Lasfargues.

2. Frédéric THIOLLET, Œnologue D.E., Directeur du Laboratoire d’analyses vinicoles à Pescadoire, 46 Prayssac.

3. Alain LACOTTE, Maître de Chai et de Viticulture.

4. AgroBio Périgord, accompagnement des projets de conversion.

5. ECOCERT, organisme de contrôle et de certification